Réquisition GO!

Lancement de la campagne Réquisition GO!!!

requizgo

2,8 millions, c’est le nombre de logements vacants en France selon les dernières estimations de l’INSEE. Ce chiffre mis en rapport avec les 141 000 sans abris survivant dans notre pays, selon la Fondation Abbé Pierre, est choquant. D’autant plus choquant qu’en 15 ans (entre le début des années 2000 et 2015) le nombre de logements vacants a bondi de 50%, soit 1 million de logements vacants supplémentaires.
Il y aurait largement de quoi mettre à l’abri tou-te-s celles et ceux qui sont contraints de dormir à la rue. De plus, cette situation touche indirectement les locataires, car le nombre croissant de logements vacants crée la rareté du logement et de ce fait l’augmentation des loyers. Ce phénomène participe donc à la bulle immobilière qui impacte des millions de personnes en France.

C’est pourquoi nous lançons, ce lundi 31 octobre, jour du début de la trêve hivernale, la campagne Réquisition GO, pour recenser les immeubles vides qui sont près de chez vous et dont vous pouvez nous donner l’adresse sur la boîte mail sécurisée suivante : requisitiongo31@tutanota.com. L’objectif n’est pas de réquisitionner tous les logements, et d’ailleurs nous ne nous intéressons qu’à ceux appartenant aux collectivités publiques et aux grands groupes financiers, mais bien d’alerter sur les logements qui pourraient être utilisés pour reloger les gens. Ce n’est pas en divisant qu’on reloge les personnes mais en agissant avec courage, notamment en appliquant la loi de réquisition !
Ne serait-ce qu’à Toulouse, la Préfecture de Haute-Garonne annonçait elle-même en 2013 que 4344 logements étaient réquisitionnables à Toulouse…


Regardez autour de vous et chassez les bâtiments vides et leurs supers pouvoirs!!!

ordre-de-requisition

UN TOIT C’EST UN DROIT !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Enfants scolarisés : les premières victimes du mal-logement

Plus de 600 000 enfants mal-logés en France : la santé, la scolarité et l’insertion au sein de la société en sont affectées. Peut-on toujours parler d’égalité des chances ?

Le DAL Toulouse s’insurge aux côtés des familles victimes du mal-logement. Suivez nos actions concernant les enfants scolarisés sur notre Facebook Dal Toulouse 31.

Ensemble, mobilisons nous !

UN TOIT, C’EST UN DROIT !tract-enfants-scolarises2

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page