COMMUNIQUÉ DU DAL31 DES MASQUES POUR TOUTES ET TOUS ? SAUF POUR LES PLUS PRÉCAIRES !

L’heure du déconfinement est arrivée. On aurait pu se dire que les pouvoirs publics profiteraient de ces deux mois pour préparer cette reprise dans des conditions sanitaires satisfaisantes.  
Malheureusement c’est tout l’inverse et le monde d’avant reprend du poil de la bête. Le gouvernement laisse l’économie de marché réguler le prix des masques alors qu’il aurait été essentiel de les distribuer gratuitement.  
La Mairie de Toulouse quant à elle, a pris la décision de distribuer des masques de protection par voie postale « pour tout le monde »… mais qu’en est-il de celles et ceux mis à l’abri dans un centre ou un hôtel d’urgence, ou tout simplement celles et ceux sans logement ?  
Nous nous retrouvons donc, à l’image de celle du début du confinement, dans une situation des plus absurde : le port du masque est obligatoire, mais aucune solution n’est apportée par les pouvoirs publics pour les populations les plus précaires.  Celles qui par ailleurs, subissent de plein fouet, depuis déjà deux mois, les conséquences financières du confinement (loyer, courses etc.). La solution proposée par la Maire sera-t-elle réellement d’imposer aux sans-abris de se payer eux-mêmes leurs masques ? Eux qu’on a abandonné lâchement pendant cette crise et qu’on a même voulu verbaliser ! La Mairie et la préfecture va-t-elle réellement les laisser à la rue sans aucune protection ?
Et bien, il semblerait que oui. En effet, nous avons appelé la Mairie à plusieurs reprises pour savoir s’il y avait des points de distribution pour les plus précaires et les sans-abris, et la seule réponse qui nous a été apportée était de nous dire « qu’ils n’avaient pas d’informations et qu’il fallait rappeler en fin de semaine pour peut-être avoir des solutions »… et d’autres services comme le 115 avouent tout simplement qu’il faut malheureusement les acheter.
Comment peut-on être si irresponsables ? Comment peut-on laisser à la merci de ce virus des populations aussi fragiles !
 
Nous exigeons des pouvoirs publics :
– la distribution gratuite de masques dans des points définis
– la mise à l’abri des sans-abris par la réquisition des bâtiments vides
– une suspension des impayés locatifs et une aide sociale conséquente pour les populations les plus précaires
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *