Et si la préfecture de Haute-Garonne respectait la loi toute l’année ?

 
La préfecture de la Haute-Garonne vient d’annoncer la création de quelques 350 places d’hébergement à Toulouse.
Une nouvelle soulageante mais complètement insuffisante au vue des 4 200 personnes à la rue ou vivant dans des conditions d’extrême précarité à Toulouse !
La préfecture prévoit de nouvelles places dans le centre d’hébergement de la Roseraie, l’ouverture d’autres sites ainsi que la mobilisation d’hôtels.

Au lieu d’appliquer la loi de réquisition, la préfecture choisit d’entasser des personnes nécessiteuses en hôtels et centres surpeuplés !
Ces mesures sont prises dans l’urgence et n’assurent aucune pérennité aux personnes concernées !
L’info fait bonne presse à la préfecture de Haute-Garonne mais les besoins sont beaucoup plus nombreux !  Nous rappelons que la Préfecture à des obligations de RÉSULTATS en terme d’hébergement et qu’Emmanuelle Wargon demandait le 3 novembre dernier à tous les Préfets de France une mise à l’ abris générale de toutes les personnes sans abris !

Et pourtant, lors de nos deux derniers rendez-vous à la Préfecture de Haute Garonne, celle-ci nous affirmait qu’elle ne disposait pas de places suffisantes pour héberger les familles du 36 rue Roquelaine et les étudiant.e.s du collectif des étudiant.e.s sans abris, qui sont pourtant toutes et tous reconnu.e.s prioritaires pour l’hébergement, et que c’est la Préfecture elle-meme qui dispose de la compétence pour l’Hébergement !
Si la préfecture respectait la loi durant l’année, les besoins ne seraient pas si importants pendant la trêve hivernale !

Il est donc plus urgent que jamais d’exiger :
– Un financement public massif pour la construction de logements TRES sociaux (PLAI)
– La taxation des plus values de spéculation immobilière et du logement cher et l’arrêt de toute ponction sur les fonds du logement social
– Un moratoire des procédures d’expulsion
– La revalorisation des APL
– L’application de la loi de Réquisition par la Mairie de Toulouse et la Préfecture
– De manière générale : le respect du droit au logement et l’application de la loi DALO

 
Un Toit C’est Un Droit !
Le DAL31
18/11/20



L’article d’annonce des ouvertures de place par la Préfecture
Cliquez ici
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *