2015

Action contre l’austérité et en solidarité avec le peuple Grec

Toulouse,  20/06/15, captation et montage Stéphanie Hubert

Le D.A.L 31 (Droit au logement ) mène son action pour une solidarité entre les peuples et contre la politique d’austérité. A l’occasion de cette semaine de soutien au peuple Grec, ses militants témoignent de l’existence d’un dispositif « anti SDF » placé sur un banc devant une agence du Crédit Agricole rue Ozenne à Toulouse, et sur leur parcours, ils réquisitionnent le temps d’une photo, le mobilier d’une agence de la Société Générale sur le boulevard de Strasbourg. Une manière de dénoncer la responsabilité des banques dans la politique actuelle imposée par la commission Européenne.
« Aujourd’hui on sort le mobilier, demain on sortira les banquiers! » De Toulouse à Athènes même combat contre l’austérité.
En France, entre 2001 et 2013 le nombre de sans abris est passé de 90 000 à 140 000. Le nombre de personnes déposant un dossier de surendettement passant dans le même temps de 120 000 à 223 000, avec de plus en plus de petits propriétaires.


“Summertime” au Grand Ramier…

Toulouse, juin 2015, captation et montage Stéphanie Huber

Plusieurs dizaines de personnes, familles, enfants, vivant dans des conditions inacceptables sur l’île du Ramier, à Toulouse, veulent obtenir un hébergement et un logement digne. Une information récurrente qui ne trouve pas entendeur au fil des saisons et des années…
Où en est le plan d’hébergement lancé par la Mairie avec ses 23 mobil homes promis? Où et quand? Il n’est pas mis en oeuvre qu’on le juge déjà insuffisant, car la liste des sans-abris est longue pour la seule métropole Toulousaine.
Des témoignages de terrain, en compagnie du DAL31, « Summertime » au grand Ramier, « Regarde là, ta ville… ».

La devinette du jour… Suite Grand Ramier

Toulouse, juillet 2015, captation et montage Stéphanie Huber

Quand la réponse d’un élu ressemble à s’y méprendre aux devinettes d’une course d’orientation. Son public participant : Des sans – abris en galère depuis des mois sur l’île du Grand Ramier à Toulouse.
Des familles avec enfants en bas âges, des adultes sans travail, des enfants non scolarisés, des malades dont l’accès aux soins est difficile…
Une drôle de réponse dans un monde soudain plus drôle du tout.
Suite « Summertime » au Grand Ramier.


Soutien aux réfugié-es

Toulouse, septembre 2015, captation et montage Stéphanie Huber

Expulsé-es – Migrant-es – Réfugié-es
Solidarité! 1000 personnes présentes à l’appel des associations militantes le samedi 19 septembre 2015 à Toulouse.
Pour les 150 réfugié-es Syrien-nes – Les sans – abris du Grand Ramier – Le collectif des étrangers malades de Toulouse,
les menaces et les annonces d’expulsions sont d’actualité…
Comment assumer en temps que citoyens responsables notre affiliation à une Europe ouvertement anti-démocratique?

La préfecture de Haute-Garonne renvoie les réfugiés Syriens vers d’autres villes de France…

Toulouse, octobre 2015, captation et montage Stéphanie Hubert

Cri du coeur et logique administrative d’une préfecture. Riad porte parole des 250 réfugiés Syriens à Toulouse témoigne.
On peut s’interroger sur les méthodes employées avec les intéressés par le système administratif et cela sans concertation au préalable. Le danger comme le souligne Riad est une fabrication de la précarité, en effet ces familles déjà victimes de traumatismes de par leur parcours vont choisir « la rue » plutôt que devoir encore se séparer…
Loin de l’effervescence médiatique des premiers jours, la communauté Syrienne installée dans le quartier des Izards lutte et survie depuis plus de 6 mois entre précarité et menace d’expulsion.
Commentaires, François, représentant et militant du Dal 31.

Les commentaires sont fermés